Invasions terrestres américaines au Proche-Orient et en Asie centrale

Un rapport inquiétant du Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie (FSB) rédigé à l’occasion du projet de Poutine de rencontrer la semaine prochaine le chef de l’Etat chinois Hu Jintao à Pékin recommande vivement de placer les forces armées russes et chinoises en état d’alerte maximale, cela dans la crainte d’une invasion terrestre massive, aussi bien au Proche-Orient qu’en Asie centrale, préparée par les Etats-Unis.
Les plans de cette «guerre globale totale» que les Américains veulent déclencher ont été révélés pour la première fois au Ministère chinois de la Sécurité de l’Etat (MSS) par l’ancien mercenaire de la société Blackwater Bryan Underwood. Celui-ci est actuellement détenu par les autorités américaines pour espionnage. A ce sujet, nous avons informé, dans notre article du 4 octobre intitulé «La Chine avertit la Russie d’un important événement américain imminent».
Selon cet article, quelques heures après la lecture des projets américains de «guerre globale totale», Poutine a écrit un article pour le quotidien «Izvestia» dans lequel il esquisse un grand projet de coopération intégrant les Etats postsoviétiques [cf. article ci-dessous], fixe la date d’un voyage urgent en Chine pour y rencontrer Hu et annonce qu’il a ordonné au FSB d’informer le MSS de l’arrestation et du transfèrement de son espion Tun Sheniyun, arrêté l’année dernière pour avoir dérobé des informations sensibles sur le système le plus efficace de défense antiaérienne de Russie.
Comme nous l’avons exposé en détail dans notre article sus-mentionné, les étapes du «Nouveau grand jeu» («New Great Game») envisagé par les Américains et qui inquiète la Russie et la Chine consistent en ceci:
1.    Provoquer l’effondrement intentionnel des économies aussi bien des Etats-Unis que de l’Europe afin de détruire l’ordre financier existant depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
2.    Commencer une guerre classique massive des Etats-Unis et de l’UE sur les continents nord-américain, africain et asiatique (qui comprend également le Proche-Orient).
3.    Recourir, dans le cadre de cette guerre, à des armes biologiques afin de tuer des millions, voire des milliards de civils.
4.    Au plus fort de cette guerre, les Etats-Unis et leurs alliés vont demander la paix et exiger un nouvel ordre mondial dans le but d’empêcher la destruction totale de la planète.
Cette semaine, une source non identifiée du ministère américain de la Défense a adressé une mise en garde: le régime Obama prépare une grande guerre de blindés et les forces armées américaines «s’attendent à ce que quelque chose de classique et d’important se mette en branle».
A la question de savoir quand cette guerre pourrait avoir lieu, le FSB a déclaré «très tôt», car les Américains ont positionné quelque 2000 chars de combat M1-Abrams en Irak et 2000 autres en Afghanistan et déployé sur ces théâtres de combats situés entre le Proche-Orient et l’Asie des dizaines de milliers de blindés d’autres types.
Le dernier élément d’activation de ces gigantesques forces blindées qui sont comme un poignard prêt à s’enfoncer dans le cœur de l’Asie et du Proche-Orient consiste, selon le FSB, dans la «mobilisation totale» de plus d’un million et demi de réservistes américains qui peut avoir lieu d’un moment à l’autre car les Etats-Unis sont actuellement en guerre et n’ont pas besoin d’autorisation du Congrès pour étendre le théâtre des combats.
Il est important de considérer que le plan américain de domination du monde au moyen d’une guerre massive n’est pas vraiment un secret et qu’il fut, par exemple, (étrangement) révélé lors du dixième anniversaire des attentats du 11-Septembre lorsque les Archives de la sécurité nationale ont rendu public un mémorandum que l’ancien ministre de la Défense Donald Rumsfeld avait rédigé en septembre 2001 et dans lequel il écrivait: «Si la guerre ne modifie pas profondément la carte du monde, les Etats-Unis n’atteindront pas leur but.»
En ce qui concerne le «but» des Etats-Unis dont la guerre contre le monde qui dure maintenant depuis 10 ans, le FSB écrit qu’il s’agit d’éviter à tout prix l’effondrement du dollar en tant que principale monnaie de réserve du système économique mondial actuel avant que puisse être réalisé le «nouvel ordre du monde» que l’Occident imagine.
La première menace contre le «grand projet» de domination mondiale des Américains a eu lieu en novembre 2000 lorsque Saddam Hussein cessa d’accepter qu’on paie son pétrole en dollars et déclara que son pays n’accepterait dorénavant que des euros. Moins de 10 mois après, les Etats-Unis furent attaqués et prirent cette attaque pour prétexte de renverser Saddam Hussein et de rétablir le dollar comme principale monnaie de réserve du monde.
L’échec de l’ancien chef d’Etat libyen Kadhafi d’introduire le dinar d’or comme unique monnaie africaine est significatif. Elle aurait servi d’alternative au dollar et aurait permis aux Etats africains de se partager la prospérité. Mais comme le projet de Saddam Hussein en Irak, celui-ci a provoqué une rapide et brutale invasion de la Libye par les Américains et leurs alliés.
Le seul pays qui ait abandonné avec succès le dollar est l’Iran qui, depuis 2009, mit fin à tous les moyens de paiement américains et évalue dorénavant son pétrole et son gaz en euros. Cependant, contrairement aux autres pays riches en pétrole que sont l’Irak et la Libye, l’Iran ne fut pas attaqué car les Iraniens ont, en 2005, reçu de l’Ukraine entre 6 et 10 missiles nucléaires X-55 (d’une portée de 3000 km). (A noter que l’ancien président ukrainien Viktor Iouchtchenko a déclaré que les missiles livrés à l’Iran étaient dépourvus de leurs têtes nucléaires, affirmation contestée par le FSB qui a déclaré qu’elles étaient armées et «prêtes à faire feu».)
Le rapport du FSB indique en outre qu’aussi bien Poutine et Hu sont en colère à propos de la tromperie de l’Occident quant à la Libye. Après que le gouvernement Obama ait donné des «assurances absolues» qu’aucune invasion n’était préparée, l’Occident a trahi sa parole.
Cette semaine, le Russie et la Chine ont stoppé le projet de nouvelle guerre de l’Occident en opposant, au Conseil de sécurité, leur véto au projet, soutenu par les Etats-Unis, de transformer la Syrie en une nouvelle Libye. Les Américains ont été si irrités que leur ambassadrice à l’ONU Susan Rice a quitté la salle en colère lorsque l’Occident n’a pas obtenu ce qu’il voulait. Un autre coup porté aux projets de guerre de l’Occident contre la Syrie a été le fait que son Président a menacé, en cas d’attaque de l’OTAN contre son pays, d’envoyer dans les 6 heures des centaines de missiles sur Tel-Aviv, la ville la plus peuplée d’Israël, ce qui aurait entraîné une riposte nucléaire catastrophique.
Et, mesure de prévention contre une guerre éclair américaine contre l’Asie centrale depuis le Pakistan et l’Afghanistan, le général d’état-major général de l’armée indienne VK Sing a déclaré hier que des milliers de soldats chinois avaient pénétré au Cachemire occupé par le Pakistan et s’étaient joints aux quelque 11 000 autres qui sont entrés dans la région l’année dernière.
A propos de l’effondrement de l’économie mondiale que les Etats-Unis cherchent à provoquer, le FSB écrit en outre qu’il semble maintenant «certain» depuis la révélation d’un nouveau rapport de Philippa Malgren, ancienne conseillère économique du Président George W. Bush, dans lequel il est dit que l’Allemagne s’apprête à sortir de l’euro et a ordonné l’impression de deutschemarks pour le remplacer.    •

Source: www.whatdoesitmean.com/index1525.htm du 7/10/11 © EU and US all rights reserved. Permission to use this report in its entirety is granted under the condition it is linked back to its original source at WhatDoesItMean.Com.
(Traduction Horizons et débats)

http://www.wikistrike.com/article-nvasions-terrestres-americaines-au-proche-orient-et-en-asie-centrale-86768073.html

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile despre tine sau dă clic pe un icon pentru autentificare:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s

%d blogeri au apreciat asta: